accueil

DDS Mono Couffo 

Médécin de Klouekanmey en pleine conversation sur le lieu choisi pour les nouvelles constructions lors d'une remise de site

« Améliorer l’accessibilité des populations de la Donga, en particulier les couches vulnérables, à des soins de santé de qualité » est l’objectif principal du PARZS. Mais,  cela ne peut se faire que  par l’amélioration de l’environnement des soins. En effet, le milieu hospitalier est capable de favoriser ou de détériorer l’état de santé des usagers. 

Pour prévenir cette situation, le PARZS a orienté ses actions autour des unités fonctionnelles qui contribuent à améliorer la performance des centres de santé des 2 zones sanitaires (ZS) de la Donga, Bassila et  Djougou-Copargo-Ouaké (DCO).

Le concept d’unité fonctionnelle (disponibilité simultanée de bâtiments, point d’eau potable, source d’énergie électrique, amélioration de la gestion et de la gouvernance) qui implique la mise en place d’un certain nombre de conditions au niveau des centres de santé pour qu’ils jouent véritablement leurs rôles a été développé dans ce but. Alors, le PARZS a donc réalisé diverses infrastructures et dotés les centres de santé (CS) de forages, d’incinérateurs, d’énergie solaire et conventionnelle de la SBEE, de matériels d’assainissement puis renforcé le personnel.  
Pour remédier à la place défavorable qu’occupe la femme dans la société au Bénin, le gouvernement a décidé « d’améliorer le statut social, décisionnel et économique de la femme à travers la promotion du genre». La CTB, qui intervient au Bénin depuis plusieurs années, agit dans les stratégies 2 et 4 de la politique nationale pour la promotion du genre, le présent document concerne l’aspect suivant : « Assurer l’autonomisation des femmes et une meilleure prise en compte du genre dans les programmes de développement communautaire » et plus précisément sur trois aspects dont « la représentativité des femmes dans la vie associative et les espaces de concertation entre les différents acteurs du SYLOS ».

Dans le secteur de la santé, le Projet d’Appui au Renforcement des Zones et Départements Sanitaires de l’Atacora-Donga et du Mono-Couffo (PARZS) a initié avec ses partenaires limitrophes (PALI) un processus d’institutionnalisation du genre dans ses zones d’intervention non seulement pour améliorer la position des femmes dans les instances de décisions, mais aussi promouvoir  la santé de la femme.
Contexte
Depuis 2011, la Facilité d’Appui aux Filières Agricoles dans l’Atacora-Donga (FAFA-AD) a financé plus d’une centaine de microprojets à travers le Fonds de Développement des Filières (FoDéFi). 

La sélection de ces microprojets se fait à travers une grille de sélection composée de plusieurs critères d’analyse parmi lesquels ceux portant sur la prise en compte de l’environnement. En effet il s’agit entre autres de promouvoir à travers les microprojets les innovations technologiques qui contribuent à sauvegarder l’environnement. 

Des technologies aussi diverses que variées, allant de la protection de l’environnement à la valorisation des déchets issus des produits agricoles, ont été promues par le FoDéFI. Le présent article fait une synthèse des technologies ci-dessous évoquées en termes de problématique, mise en œuvre et résultats obtenus.

Dans le cadre du Fonds d'Etudes et de Consultances (FEC), et à la demande du Ministère de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité Nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Âge (MFASSNHPTA), quatre (4) points focaux genre des ministère de la Famille, de la Santé, de l’Habitat et de la Décentralisation, ont pris part à une formation de 57 jours organisée en Belgique par l’ONG « Le monde selon les femmes ». 

Cette formation théorique et pratique qui s’est déroulé du 8 septembre au 3 novembre 2014, avait pour objectif principal de renforcer les compétences en rapport avec leur activité professionnelle actuelle ou future. L’objectif général de la requête était de contribuer à la prise en compte du genre dans l’élaboration et le suivi évaluation des politiques, plans, programmes et projets de développement des ministères. 

Ci-dessous, vous retrouvez un article écrit par un des quatre points focaux formés liant le genre aux problématiques de son ministère.

La Belgique a depuis 2014 cessé son ancien programme d’octroi de bourses d’études et de stages. Il n’est donc plus possible ni nécessaire désormais d’adresser ou de transmettre une demande individuelle de bourses à notre bureau. Pour votre information, vous trouverez ci-dessous quelques explications concernant le nouveau programme qui a remplacé depuis 2015 le système de Bourses.